La neuropathie

Découvrez comment le diabète peut atteindre le système nerveux.

Qu'est ce que la neuropathie?

Certaines personnes présentent déjà une forme de neuropathie au moment du diagnostic de diabète de type 2.

La neuropathie est une atteinte du système nerveux. C’est l’une des complications du diabète. Lorsque le taux de sucre dans le sang demeure trop élevé sur une longue période de temps, cela peut endommager les nerfs, surtout ceux des membres inférieurs (neuropathie périphérique). Certains organes peuvent également être affectés, tels que le cœur, les organes génitaux, l’estomac, les intestins et la vessie.

Les signes et symptômes

Les manifestations de la neuropathie sont nombreuses et varient selon la partie du corps où elle se développe.

Symptômes aux pieds/extrémités du corps :

  • Diminution ou perte de sensibilité (à la douleur, au chaud, au froid)
  • Engourdissement
  • Picotements, sensation de brûlure

Autres symptômes possibles :

  • Non-perception de l’hypoglycémie
  • Gastroparésie (ralentissement de la vidange de l’estomac qui peut créer des ballonnements, du reflux gastro-œsophagien et même un débalancement de la glycémie)
  • Constipation/diarrhées
  • Vessie hyperactive (augmentation de la fréquence, de l’urgence et de l’incontinence urinaire) ou neurogène (perte de sensation lorsque la vessie est pleine et vessie qui ne se vide pas complètement au moment d’uriner)
  • Dysfonction érectile

Les facteurs de risque de la neuropathie

Les facteurs qui augmentent les risques de neuropathie sont :

  • La glycémie élevée
  • Un taux élevé de triglycérides sanguins
  • Le surplus de poids
  • Le tabagisme
  • L’hypertension

 

Haut de page

La prévention de la neuropathie

La principale mesure de prévention de la neuropathie demeure un bon contrôle de la glycémie.

La prévention

La principale mesure de prévention demeure un bon contrôle de la glycémie. Il existe toutefois plusieurs autres moyens pour prévenir ou retarder, ou même ralentir la progression de la neuropathie :

Adopter de saines habitudes de vie, telles que :

Signaler à votre médecin tout problème :

  • urinaire
  • digestif
  • érectile
  • d’hypoglycémie non perçue
  • de sensibilité, douleur ou anomalies aux jambes ou aux pieds

Une attention particulière à la neuropathie périphérique

Le principal danger de l’atteinte des nerfs aux extrémités avec une perte de sensibilité est le risque de se blesser aux pieds sans s’en rendre compte. Si une telle blessure survenait, elle pourrait s’infecter et, si en plus la circulation sanguine est compromise, cela pourrait mener à la gangrène et  à l’amputation.

Pour limiter ces risques, il est recommandé :

  • d’examiner ses pieds chaque jour pour déceler les anomalies
  • de consulter un médecin, un podiatre ou une infirmière en soins de pieds à chaque année ou dès l’apparition d’anomalies aux pieds
  • de suivre des mesures d’hygiène des pieds au quotidien
Haut de page

Le dépistage et le traitement de la neuropathie

Le dépistage

Le médecin, le podiatre ou l’infirmière en soins de pieds peuvent dépister la neuropathie des membres inférieurs en faisant un test de sensibilité au monofilament ou de perception des vibrations. Un électromyogramme (EMG) peut également être réalisé par un médecin pour confirmer le diagnostic.

La fréquence du dépistage

Diabète de type 1

5 ans après le diagnostic, puis chaque année par la suite.

Enfant diagnostiqué avant la puberté : premier dépistage 5 ans après la puberté et par la suite chaque année.

Diabète de type 2Dès le diagnostic, puis annuellement.

Le traitement des douleurs neuropathiques

Lorsque les douleurs deviennent trop intenses, qu’elles nuisent au sommeil ou qu’elles diminuent la qualité de vie de la personne atteinte, il faut envisager un traitement médicamenteux qui permettra d’atténuer ces symptômes. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

Recherche et adaptation : Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec

Décembre 2014 (mise à jour Janvier 2019)

© Tous droits réservés Diabète Québec

 

Références :

Canadian Diabetes Association.Nerve Damage (Diabetic Peripheral Neuropathy) [En ligne]. Repéré à http://www.diabetes.ca/diabetes-and-you/complications/nerve-damage-diabetic-peripheral-neuropathy (page consultée le 16 décembre 2014)

V. Bril et al. Diabetes Canada 2018 Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada: Neuropathy. Can J Diabetes 2018; 42 (Suppl 1): S216-S221.

Unité de médecine de jour métabolique de l’Hôtel-Dieu du CHUM. (2013). Les complications chroniques. Dans Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : Les Éditions Rogers limitée

Haut de page