Cet article vous renseigne sur la couverture par le Régime d’assurance médicament du Québec (RAMQ) des différents traitements et matériels pour la gestion du diabète.

Les assurances privées se doivent de rembourser autant que la RAMQ. Certaines assurances offrent parfois une couverture plus large que la RAMQ. Pour en savoir plus, consultez les modalités de vos assurances.

Au Québec, il est obligatoire d’être couvert, en tout temps, par un régime d’assurance médicaments.

  • Si vous êtes admissible à une assurance privée ou collective, vous devez vous y inscrire.
  • Sinon, vous devez être inscrit au régime public d’assurance médicaments (RPAM), de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

RAMQ

Lorsqu’un médicament est « couvert » ou « remboursé » par la RAMQ, cela ne signifie pas qu’il est gratuit. Vous devez payer une contribution au coût de l’ordonnance. La contribution comprend :

  • Une franchise mensuelle (maximum de 23$ par mois)
  • Une part de la coassurance* (maximum 100$ par mois ou 1200$ par an)

*Exceptions pour les personnes de moins de 18 ans, sur l’assurance sociale ou qui reçoivent le supplément de revenu garanti. Voir le site de la RAMQ pour plus d’informations.

Assurance privée ou collective

Tout régime privé d’assurance est tenu d’offrir une couverture au moins égale à celle du régime public.

Certains régimes d’assurances privées offrent une couverture plus large que la RAMQ et remboursent en partie ou en totalité la franchise mensuelle et la part de la coassurance.

Déduction d’impôts pour frais médicaux

Que vous soyez assuré par la RAMQ ou une assurance privée ou collective, vous pouvez déclarer, à chaque année, la partie non remboursée de vos médicaments sur votre rapport d’impôts. Vous pourriez avoir droit à une déduction d’impôts pour frais médicaux. Gardez donc bien vos reçus.

Bandelettes

Le remboursement des bandelettes varie selon votre traitement pour le diabète.

TraitementBandelettes remboursées par année
Insuline3 000
Sécrétagogues de l’insuline*400
Autres médicaments antihyperglycémiants ou habitudes de vie uniquement200
Personne porteuse d’un Dexcom G6100 par 18 mois
* Gliclazide (DiamicronMD), glimépiride (AmarylMD), glyburide (DiabetaMD), répaglinide (GlucoNormMD)

Un nombre additionnel de 100 bandelettes peut être prescrit par votre médecin ou votre pharmacien(ne) lors de situations qui demandent un suivi plus fréquent comme un changement de médication, des cibles glycémiques non atteintes pendant plus de 3 mois, une maladie aiguë, une intervention chirurgicale ou une grossesse.

Lecteur de glycémie (glucomètre) et autopiqueur

Le glucomètre et l’autopiqueur sont fournis, par la pharmacie, à l’achat de 100 bandelettes ou plus, qu’elles soient remboursées ou non. Si vous n’achetez pas de bandelettes, vous devrez payer pour le glucomètre et l’autopiqueur. Certaines compagnies offrent la possibilité de commander un kit d’essai directement sur leur site web.

En cas de bris de votre matériel, certaines compagnies offrent le remplacement gratuitement. Contactez-les pour plus d’informations.

Lancettes

Les lancettes ne sont pas remboursées. Il faut débourser environ 10 à 20$ pour 100 lancettes.

Presque tous les médicaments pour la gestion du diabète sont couverts.

Il existe des critères pour le remboursement de certains médicaments. Votre médecin en tient généralement compte avant de vous prescrire ces médicaments.

Il existe également des médicaments « d’exception » qui nécessite que votre médecin remplisse un formulaire de demande de remboursement. Le remboursement peut prendre quelques semaines à être accepté.

Deux systèmes de surveillance continue du glucose sont remboursés au Québec. Toutefois, pour avoir le droit au remboursement, il faut répondre à certaines exigences. Votre médecin devra remplir un formulaire pour justifier la demande de remboursement.

Freestyle libre & Freestyle libre 2

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  • Vivre avec le diabète et avoir 18 ans ou plus;
  • Avoir au moins 3 injections d’insuline par jour ou êtreporteur d’une pompe à insuline;
  • Vivre des épisodes d’hypoglycémie fréquents malgré un suivi adéquat du plan de traitement.

Le Freestyle libre 2 est également accessible à tous les enfants de 4 ans et plus vivant avec un diabète de type 1, sans critère d’admissibilité.

Dexcom G6

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  • Vivre avec le diabète de type 1 et avoir 18 ans ou plus;
  • Et répondre à un ou plusieurs des critères suivants :
    • Ne pas atteindre les cibles d’hémoglobine glyquée (HbA1c) malgré un suivi adéquat du plan de traitement
    • Vivre des épisodes d’hypoglycémie fréquents malgré un suivi adéquat du plan de traitement
    • Avoir des difficultés à reconnaitre les symptômes d’hypoglycémie.

Le Dexcom G6 est également accessible à tous les enfants de 2 ans et plus vivant avec le diabète de type 1, sans critère d’admissibilité.

Autres lecteurs 

Les autres systèmes de surveillance continue du glucose ne sont pas remboursés.

Insuline et matériel associé

La majorité des insulines sont remboursées sauf :

  • L’insuline rapide Fiasp ;
  • Les insulines qui ont été remplacées par une insuline biosimilaire soit Lantus, Novorapid, et Humalog. Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sujet.

Les aiguilles sont remboursées.

Lorsque l’insuline est remboursée, le matériel remboursé comprend :

  • Les stylos jetables;
  • Les cartouches des stylos réutilisables;
  • Les fioles pour pompe à insuline ou seringue.

Les stylos réutilisables ne sont pas remboursés. Ils peuvent cependant être offerts par la pharmacie à l’achat de cartouches d’insuline.

Certains produits pourraient faire exception, référez-vous à votre pharmacien(ne) pour plus de détails.

Glucagon

Le glucagon qu’il soit injectable ou intranasal est remboursé.

Il existe un programme d’accès aux pompes à insuline pour les personnes de moins de 18 ans vivant avec un diabète de type 1. Ce programme rembourse l’achat d’une pompe à insuline et les fournitures nécessaires à son utilisation. Pour être admissible au programme, il faut répondre à un ensemble de critères cliniques et être réévalué chaque année. Pour en savoir plus, consultez le programme d’accès aux pompes à insuline.

Les personnes admises au programme peuvent continuer d’y participer après l’âge de 18 ans si elles répondent toujours aux critères cliniques d’admissibilité.

Pour les adultes vivant avec un diabète n’ayant jamais participé au programme d’accès aux pompes à insuline, la pompe et les fournitures associées ne sont pas remboursées. Diabète Québec travaille à faire avancer le dossier du remboursement des pompes à insuline auprès du gouvernement.