Le diabète de type 2 chez l’enfant et l’adolescent

Le traitement initial concerne souvent d’abord la modification des habitudes de vie.

On a longtemps attribué le diabète de type 2 à l’adulte. Mais depuis les 20 dernières années, l’incidence du diabète de type 2 chez l’enfant et l’adolescent est en progression dans le monde.

Les enfants de certains groupes ethniques sont plus touchés : africains, arabes, asiatiques, hispaniques et autochtones. Au Canada, on estime que 44 % des enfants recevant un diagnostic de diabète de type 2 sont autochtones.

Symptômes

Les symptômes sont semblables à ceux retrouvés chez l’adulte. Il y a parfois absence de symptômes au diagnostic.

Dépistage

Selon les Lignes directrices de pratique clinique 2018 pour la prévention et le traitement du diabète au Canada de Diabète Canada, un dépistage devrait être fait aux 2 ans chez l’enfant et l’adolescent dans les cas suivants :

1. Présence d’au moins 3 facteurs de risque parmi les suivants chez l’enfant prépubère, ou au moins 2 facteurs de risque après la puberté :

  • Obésité, soit un IMC au-dessus du 95e percentile
  • Appartenance à une population à risque élevé : autochtone, africaine, arabe, asiatique, hispanique ou sud-asiatique
  • Présence de diabète de type 2 dans la famille immédiate (frère, sœur, père, mère)
  • Présence de diabète de grossesse chez la mère pendant la gestation de l’enfant
  • Signes de résistance à l’insuline : ancanthosis nigricans, hypertension, dyslipidémie, stéatose hépatique non alcoolique, syndrome des ovaires polykystiques

2. Valeurs de glycémie anormales (anomalie de la glycémie à jeun ou intolérance au glucose) détectées lors d’une prise de sang

3. Prise de médicaments antipsychotiques atypiques

La mesure du taux d’hémoglobine glyquée (A1C) seule n’est pas recommandée pour le diagnostic du diabète de type 2 chez les jeunes. Elle doit être combinée à une glycémie à jeun et/ou à un test d’hyperglycémie orale provoquée (HGPO). Autrement, les autres critères diagnostiques sont les mêmes que chez l’adulte.

Traitement

Pour le traitement du diabète, l’enfant ou l’adolescent devra être pris en charge par une équipe de soins incluant différents professionnels de la santé.

Habituellement, le traitement initial est axé sur la modification des habitudes de vie, car le diabète de type 2 chez l’enfant est principalement lié au surplus de poids. Il faut impliquer la famille en entier si l’on désire obtenir des résultats durables.

Si cette modification des habitudes de vie ne s’avère pas efficace, on envisagera alors la médication orale et parfois l’insuline. Dans certains, il pourrait être nécessaire d’instaurer temporairement l’insuline en début de traitement si l’enfant a des symptômes d’hyperglycémie grave au moment du diagnostic.

L’adhésion au traitement est importante pour prévenir des complications précoces.

Prévention

La prévention du diabète de type 2 s’appuie sur les facteurs de risques qui sont modifiables, principalement la prévention de l’obésité, qui passe par un mode de vie actif et une saine alimentation.

 

Recherche et rédaction : Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec

Juillet 2018

©Tous droits réservés Diabète Québec

Références :

Panagiotopoulos C, Hadjiyannakis S and Henderson M. Diabetes Canada 2018 Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada: Type 2 Diabetes in Children and Adolescents. Can J Diabetes 2018; 42 (Suppl 1): S247-S254.

Geoffroy L. et Gonthier M. (2012) Le diabète de type 2. Dans Le diabète chez l’enfant et l’adolescent, (2e édition p.61-66). Montréal :Éditions du CHU Ste-Justine

Van Hulst A., Bonin S., Nakouzi P. et Henderson, M. (2018). Diabète de type 2 chez les jeunes: stratégies nutritionnelles pour la prévention et la prise en charge. Nutrition – Science en évolution, 16(1), 7-12.