L’effet des glucocorticoïdes sur la glycémie

Un de leurs effets secondaires est d’augmenter la glycémie.

Les médicaments que l’on appelle glucocorticoïdes, comme la prednisone ou la cortisone, sont utilisés principalement comme anti-inflammatoires ou comme médicaments antirejet. Ils sont prescrits, par exemple, lors d’une crise d’arthrite ou suite à une greffe d’organe.

Un de leurs effets secondaires est d’augmenter la glycémie. En effet, ces médicaments favorisent la fabrication de glucose au niveau du foie et diminuent la sensibilité des cellules à l’insuline. Conséquemment, ce glucose s’accumule dans le sang et peut entraîner une élévation de la glycémie. L’effet variera d’une personne à l’autre en fonction de la dose de glucocorticoïdes prescrite, de la voie d’administration (crème, comprimés ou injection) et de la durée de prise du médicament.

Si vous prenez des glucocorticoïdes, mesurez votre glycémie plus souvent qu’à l’habitude, vous pourrez ainsi suivre de plus près l’impact qu’a le médicament sur le contrôle de votre diabète. Il pourrait être nécessaire d’en parler à votre médecin pour ajuster votre médication antidiabétique ou vos doses d’insuline pour revenir à des glycémies normales. En principe, lorsque le traitement aux glucocorticoïdes est terminé, les glycémies reviennent à la normale après quelques jours.

Par ailleurs, il est primordial que la prise et la cessation de glucocorticoïdes soient supervisées par un professionnel de la santé.

 

Amélie Roy-Fleming, diététiste/nutritionniste, Éducatrice agréée en diabète, Diabète Québec

Révision scientifique : Louise Tremblay, infirmière M. Ed.

Septembre 2014 (mise à jour Janvier 2019)

© Tous droits réservés Diabète Québec