Nouvelle prise de position sur la priorisation des adultes vivant avec le diabète pour la vaccination contre la COVID-19

La présence d'une maladie chronique, telle que le diabète, devrait permettre d'obtenir une vaccination contre la COVID-19 plus précoce.

Au vu des plus récentes données1-2-3-4, le Conseil professionnel de Diabète Québec (CPDQ) réitère sa demande auprès du gouvernement et de l’INSPQ de réviser sa liste de priorisation des groupes de population à vacciner contre la covid-19, afin que les personnes vivant avec le diabète, incluant les personnes plus jeunes qui vivent avec le diabète de type 1, puissent bénéficier d’une vaccination plus précoce que ce qui est proposé à l’heure actuelle. En effet, la littérature montre que lorsque les adultes vivant avec l’une des différentes formes de diabète développent la COVID-19, la probabilité que la maladie évolue de façon défavorable est beaucoup plus importante que pour les personnes qui vivent sans diabète.

Le CPDQ reconnait qu’il y a encore peu de données sur ce vaccin pour les personnes qui vivent avec les différentes formes de diabète mais, à ce jour, les données disponibles sont favorables. De plus, historiquement, les patients qui vivent avec les différentes formes de diabète bénéficient largement de la vaccination.

Pour cette raison, il nous apparait essentiel de tenir compte de la présence de maladies chroniques dans la priorisation des groupes pour la vaccination contre la COVID-19.

Lisez l’avis préliminaire sur les groupes prioritaires pour la vaccination contre la COVID-19 au Québec publié par l’INSPQ.

Références

1 Observational research on severe COVID-19 in diabetes

2 COVID-19 vaccine prioritisation for type 1 and type 2 diabetes

3 Association Between Achieving Inpatient Glycemic Control and Clinical Outcomes in Hospitalized Patients With COVID-19

4 Risks of and risk factors for COVID-19 disease in people with diabetes