Profiter du soleil en sécurité

Il est important de bien connaître les façons de protéger sa peau et ses yeux des rayons du soleil, nocifs pour la santé.

Les rayons ultraviolets (UV)

La lumière solaire contient des rayons ultraviolets (UV) qui sont plus intenses au printemps et en été. Il existe deux types qui peuvent endommager la peau :

1. Les rayons ultraviolets A (UVA)

  • Ce sont les rayons les plus longs.
  • Ils pénètrent profondément dans la peau (derme) et provoquent son vieillissement prématuré et la formation de rides.
  • Ils jouent aussi un rôle dans l’apparition de certains cancers de la peau.

2.  Les rayons ultraviolets B (UVB)

  • Les rayons UVB sont plus courts mais sont 1000 fois plus puissants que les rayons UVA.
  • Ils altèrent les cellules de la peau et provoquent les coups de soleil.
  • Ils sont responsables de la plupart des cancers de la peau et des cataractes.

L’importance de la protection contre les rayons UV pour la personne vivant avec le diabète

  • Les personnes vivant avec le diabète qui souffrent de neuropathie peuvent ne pas ressentir la sensation de brûlure causée par une exposition au soleil.
  • Certains médicaments peuvent provoquer une sensibilité accrue au soleil.
  • Le réchauffement de la peau causé par le soleil active la circulation sanguine et peut accélérer l’absorption de l’insuline. Le risque d’hypoglycémie est donc augmenté si le site d’injection est exposé au soleil. Pour cette raison, il est conseillé de choisir un site d’injection à l’abri du soleil et de mesurer sa glycémie plus souvent.
  • Une exposition prolongée aux rayons du soleil peut endommager les structures de l’œil. La personne vivant avec le diabète doit redoubler de prudence car des dommages peuvent survenir sans qu’elle ressente des symptômes. Le processus de cicatrisation est aussi plus long.
  • À long terme, l’absorption des UV peut conduire à l’apparition de cataractes. Ce problème est accentué chez la personne vivant avec le diabète à cause des changements chimiques à l’intérieur de son cristallin. D’après l’OMS (2016), 20 % des cataractes sont dues à l’exposition des yeux aux rayons UV.

La protection

L’indice UV météo 

Pour connaître l’intensité des rayons UV du soleil, il faut vérifier l’indice UV inclus dans les prévisions météorologiques locales. L’indice UV varie au cours de la journée; sa valeur maximale est atteinte durant l’heure du midi (lorsque le soleil est le plus haut dans le ciel) tandis que sa valeur est beaucoup plus faible tôt le matin ou en fin d’après-midi.

  • Un indice de 0 à 2 est considéré comme bas. Une protection minimale est suffisante si on passe moins d’une heure à l’extérieur.
  • Un indice de 3 à 5 (modéré) requiert le port d’un chapeau, de lunettes de soleil, ainsi que l’application d’un écran solaire si on prévoit passer plus de 30 minutes dehors.
  • Un indice de 6 à 7 est considéré comme élevé. Une protection (chapeau, lunette de soleil et écran solaire) est alors requise. On recommande également de réduire le temps d’exposition au soleil entre 11 h et 16 h et de rechercher l’ombre. Les mêmes recommandations s’appliquent pour un indice de 8 à 10 (très élevé).

L’écran solaire

  • Appliquer une quantité suffisante. Pour une personne de taille moyenne, la quantité à appliquer est de 2 mg de lotion par cm2 de peau, soit environ 30 ml (2 c. à table) par application.
  • Si on choisit une formule en vaporisateur, il est important de l’étendre à la main après l’avoir vaporisée afin de s’assurer de bien couvrir toutes les régions exposées.
  • Lors de l’application, on n’oublie pas les oreilles, le menton, le cou et les pieds si on porte des sandales.
  • Il est recommandé d’appliquer l’écran solaire aux 2 heures.
  • Si on se baigne, on applique un écran résistant à l’eau 30 minutes avant la baignade. Il faut aussi appliquer l’écran solaire avant le maquillage ou le chasse-moustiques.
  • Les lèvres devraient également être protégées en y appliquant un baume avec un facteur de protection solaire (FPS) de 15 et en répétant l’application au besoin.

Voici quelques critères essentiels pour bien choisir son écran solaire :

  • Protection à la fois contre les rayons UVB (responsables des coups de soleil) et UVA (associés au vieillissement prématuré de la peau). La mention « à large spectre » doit apparaître sur le contenant, peu importe sa présentation (crème, lotion, gel, vaporisateur).
  • Ingrédients sous une forme «micronisée» ou mention «sans nanoparticules »
  • Produit portant le sceau de l’Association canadienne de dermatologie.
  • Facteur de protection solaire (FPS) de 30 minimum.
  • L’application d’un écran solaire ne permet pas de prolonger notre exposition au soleil. L’écran solaire doit plutôt être considéré comme un moyen additionnel de protection contre le soleil.

Qu’est-ce que signifie le FPS ?

Les écrans solaires n’offrent pas tous la même protection. Le facteur de protection solaire (FPS) est un nombre qui fait référence à la capacité du produit de filtrer ou de bloquer les rayons ultraviolets B (UVB). Les écrans solaires disponibles ont un FPS qui varie de 2 à 100 mais AUCUN n’offre une protection totale. Leur efficacité peut être af- fectée par la quantité utilisée, le type de peau, la durée de l’exposition et l’intensité du soleil.

  • Un FPS de 15 bloque 93 % des rayons UVB;
  • Un FPS de 30 ou plus bloque 97 % des rayons UVB mais n’est pas deux fois plus efficace qu’un FPS de 15.

Les vêtements et le chapeau 

  • On couvre la peau avec la peau avec des vêtements pour la protéger des rayons UV.
  • Les vêtements amples et tissés serrés offrent la meilleure protection. Si on peut percevoir la lumière à travers le vêtement, les rayons UV pourront aussi le traverser.
  • Un tissu de couleur foncée offre une plus grande protection contre les rayons UV qu’un tissu de couleur pâle.
  • Il est important de porter un chapeau pour protéger la peau du cuir chevelu et le visage.

Certains vêtements sont conçus spécialement pour protéger des rayons UV. L’étiquette affiche un code de protection contre les UV (FP UV). Plus le FP UV est élevé, meilleure est la protection. Ces vêtements sont idéals si on compte passer plusieurs heures au soleil de façon répétée.

Les lunettes solaires 

  • On opte pour des lunettes qui offrent une protection contre les UVA et les UVB et portant la mention UV400.
  • Les verres foncés ou très foncés (teinte grise, brune ou verte) sont à privilégier.
  • Les lunettes aux lentilles polarisantes réduisent l’éblouissement et conviennent pour les acti-vités extérieures dans la neige ou sur l’eau.
  • Les montures doivent être larges ou enveloppantes afin de protéger la peau sensible autour des yeux.

Recherche et rédaction : Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec

Mai 2017 (mise à jour Janvier 2019)

Adapté de : Ginette Lévesque (Printemps 2016). Comment profiter du soleil en toute sécurité? Plein Soleil, Diabète Québec, p.22

©Tous droits réservés, Diabète Québec