La dépression et le diabète

Lors d’une dépression majeure, les symptômes durent depuis au moins deux semaines et empêchent le fonctionnement normal des individus.

Une fois le choc du diagnostic surmonté, une période d’adaptation est nécessaire pour apprendre à vivre avec le diabète. Conséquemment, il est normal d’éprouver certaines émotions déstabilisantes face à cette nouvelle condition qui vient perturber le quotidien.

Environ 30 % des personnes diabétiques présentent des symptômes dépressifs significatifs et près de 10 % souffrent de dépression majeure, soit le double de la population n’ayant pas de problèmes de santé chroniques.

Heureusement, la dépression se traite, d’où l’importance de pouvoir la reconnaître.

Facteurs de risque 

Chez les personnes diabétiques, les facteurs de risque de dépression sont : 

  • Sexe féminin
  • Adolescence, début de l’âge adulte et fin de vie
  • Pauvreté et manque de soutien social
  • Nombreux événements stressants
  • Mauvais contrôle du diabète
  • Présence de complications à long terme
  • Diabète de longue durée

Conséquences pour les personnes diabétiques

En raison du manque d’énergie et de motivation occasionnées par la dépression, les personnes diabétiques et déprimées ont plus de difficultés à se mobiliser pour prendre en charge leur maladie. Cela se traduit par un contrôle de la glycémie inadéquat de même qu’une augmentation des complications médicales.

La dépression peut entraîner des problèmes psychologiques non seulement pour les personnes atteintes, mais également pour leur entourage.

Reconnaître la dépression

Il ne faut pas confondre les sentiments dépressifs, qui sont des émotions normales suite au diagnostic de diabète, et la dépression majeure. Lors d’une dépression majeure, les symptômes durent depuis au moins deux semaines et empêchent le fonctionnement normal (travail, vie familiale et sociale) des individus. Ces symptômes sont :

  • Humeur dépressive presque toute la journée, presque tous les jours
  • Perte de plaisir ou d’intérêt à l’égard d’activités normalement agréables
  • Sentiment de vide, de grande fatigue
  • Sentiment de culpabilité ou d’inutilité
  • Difficulté à se concentrer et à prendre des décisions
  • Agitation ou impression d’être au ralenti
  • Troubles de l’appétit ou du sommeil
  • Pensées de mort récurrentes ou pensées suicidaires

Que faire en présence des symptômes?

La dépression est souvent perçue comme une faiblesse de caractère et c’est pourquoi la personne déprimée a tendance à minimiser les symptômes et à s’isoler plutôt que de consulter. 

En présence de certains symptômes, il est important d’en faire part à votre médecin ou à un psychologue pour qu’une évaluation rigoureuse soit faite. Vous pouvez également en parler à un membre de votre équipe de soins qui pourra vous aider à évaluer la gravité des symptômes et vous référer à une aide professionnelle.

Traitement

Une fois diagnostiquée, la dépression se traite préférablement par des médicaments antidépresseurs et par la psychothérapie.

Il est important de prendre votre médication comme prescrit (dosage, durée) et d’aviser le médecin en présence d’effets secondaires. Des suivis médicaux sont effectués périodiquement pour vérifier l’impact de la médication.

Entourage de la personne diabétique

Si un de vos proches présente des symptômes de la dépression, encouragez-le à consulter afin que la dépression puisse être diagnostiquée et traitée sans délai. Votre soutien, tout comme celui des groupes d’entraide, favorise la guérison. Rappelez-vous qu’une écoute attentive et exempte de jugement peut contribuer à son mieux-être.

Ressources

Consultez les liens utiles en aide psychosociale.

 

Recherche et rédaction : Équipe de professionnels de la santé Diabète Québec

Révision scientifique : Dr Alain Janelle, psychologue

Juillet 2014 (mise à jour juillet 2018)

Référence:

Robinson D, Coons M, Haensel H et al. Diabetes Canada 2018 Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada: Diabetes and Mental Health. Can J Diabetes 2018; 42 (Suppl 1): S130-S141.

©Tous droits réservés Diabète Québec