Le fructose

Chez la personne diabétique, pour une même quantité consommée, choisir le fructose au lieu du sucrose pourrait produire une réponse glycémique moins importante.

Le fructose est un sucre simple, présent à l’état naturel dans les fruits et le miel. Il est également fabriqué en industrie et disponible sur le marché comme agent sucrant.

Le fructose :

• a un pouvoir sucrant supérieur, nécessitant une plus petite quantité que le sucre blanc (sucrose) pour obtenir le même goût sucré;

• aurait un effet moindre sur la glycémie que le sucre blanc.

Une consommation quotidienne inférieure à 60 g de fructose (provenant de boissons ou d’aliments avec fructose ajouté) en remplacement d’une quantité égale de sucrose ne causerait généralement pas d’effets indésirables chez la plupart des personnes diabétiques. 

Cependant, une consommation quotidienne supérieure à 60 g de fructose sous forme ajoutée n’est pas recommandée, étant donné son impact sur les triglycérides sanguins. Leur taux dans le sang pourrait s’élever, nuisant à la santé du cœur et des artères.

De plus, chez certains individus, une consommation de plus de 50 g de fructose par jour risque de provoquer des douleurs abdominales, des gaz, des ballonnements et même de la diarrhée.

 

Recherche et rédaction : Équipe de diététistes/nutritionnistes de Diabète Québec

Juin 2014 (mise à jour juillet 2018)

©Tous droits réservés Diabète Québec

Références :

Galibois, Isabelle. (2005). Le diabète de type 1 et ses défis alimentaires quotidiens. Québec : Les Presses de l’Université Laval

P.D. Dworatzek et al. (2013) Thérapie nutritionnelle. Dans, Lignes directrices de pratique clinique 2013 pour la prévention et le traitement du diabète au Canada, (Canadian Journal of Diabetes vol 37 p. S409-S421), Association canadienne du diabète

Sievenpiper J, Chan C, Dworatzek P et al. Diabetes Canada 2018 Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada: Nutrition Therapy. Can J Diabetes 2018; 42 (Suppl 1): S64-S79.