Les desserts glacés

Il est facile de s’y perdre devant les congélateurs des supermarchés lorsque vient le temps de choisir un dessert glacé! Voyons de quoi sont composés les différents produits offerts.

Premièrement, qui dit crème glacée dit aussi crème, ce qui se traduit par une valeur nutritive élevée en gras et en énergie (calories). À cet effet, une règlementation canadienne encadre la composition de ce type de produit qui doit être fabriqué à partir de crème, de lait ou d’autres produits du lait. Il doit aussi renfermer au moins 10 % de gras de lait. À cela s’ajoutent, en quantité variable selon les produits, du sucre et parfois des œufs, des substances laitières modifiées et des additifs. Ces ingrédients bonifient le goût et la texture, mais augmentent la valeur calorique du produit. 

Les produits sans sucre ajouté peuvent sembler des alternatives intéressantes de par leur plus faible contenu en glucides. Au lieu du sucre, ils sont édulcorés avec divers substituts du sucre tels le maltitol (polyol) et le sucralose. La quantité de polyol par portion de 125 mL avoisine bien souvent les 10 g, soit le maximum quotidien suggéré pour éviter les malaises gastro-intestinaux. Vaut mieux donc se contenter d’une petite portion !

Pour ce qui est du yogourt glacé, il n’y a pas de règlementation particulière, mais c’est un dessert généralement moins gras que la crème glacée. Cependant, la quantité de sucre qu’il contient est tout de même élevée selon la variété choisie. Il existe également la version grecque qui offre une quantité de protéine légèrement supérieure, mais rien qui se compare au yogourt grec frais.

Quant au lait glacé, il contient entre 3 et 5 % de gras de lait. C’est le dessert laitier glacé le plus faible en matières grasses. Avec son apport modéré en sucre, il s’avère l’un des choix les plus intéressants.

Finalement, le sorbet se démarque des autres produits en étant constitué essentiellement de jus et/ou de purée de fruits. Ces ingrédients devraient figurer en premier dans la liste des ingrédients, bien avant le sucre. Il peut contenir jusqu’à 5 % de solides du lait et est faible en gras. Cependant, il gagne la palme des desserts glacés les plus riches en glucides.

Somme toute, peu importe le produit choisi, la liste des ingrédients devrait être la plus courte possible. 

Voici un tableau qui vous permettra de comparer la valeur nutritive de quelques desserts glacés:

Valeur nutritive pour 125 mL (1/2 tasse) ou 1 boule

  Calories Matières grasses (g) Glucides (g) Protéines (g)
Crème glacée régulière (vanille) 150 8 17 2
Crème glacée sans sucre ajouté (vanille) 120 7 14 3
Yogourt glacé (vanille) 120 4 18 3
Lait glacé (vanille) 95 2 15 4
Sorbet (saveurs variées) 120 à 140 0 30 à 40 0

Pour connaître l’information nutritionnelle exacte, consultez le tableau de valeur nutritive ainsi que la liste des ingrédients. Vous pourrez comparer les produits entre eux et faire un choix éclairé.

Bref, vous n’avez pas à vous priver complètement des desserts glacés durant la belle saison. Gardez en tête que le lait glacé s’avère le choix le plus judicieux étant donné sa plus faible teneur en gras et en glucides. Parmi les choix de parfums offerts, celui à la vanille est bien souvent le plus intéressant du point de vue nutritif. Cependant, rien ne vous empêche de vous offrir une saveur plus gourmande de manière occasionnelle. Portez attention à la portion consommée et surtout, prenez le temps de savourer chaque bouchée de ce délicieux plaisir !

 

Recherche et rédaction : Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec

Adapté de : Julie St-Jean (Été 2016). Les desserts glacés: comment le choisir? Plein Soleil, Diabète Québec, p.7

Juin 2017 (mise à jour juillet 2018)

©Tous droits réservés Diabète Québec