INESSS: Autosurveillance glycémique

L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a réuni des experts dans le traitement du diabète afin d’élaborer un guide d’usage optimal de l’autosurveillance de la glycémie au Québec pour les adultes atteints de diabète de type 2, non traitées par l’insuline, paru en décembre 2013.

« Les recommandations formulées dans ce guide d’usage optimal s’appuient sur un rapport d’évaluation des technologies de la santé produit selon les normes de l’INESSS. Les objectifs de ce rapport étaient de présenter la preuve quant à l’efficacité, à l’innocuité et à l’efficience de l’ASG chez les adultes atteints de diabète de type 2 non traités par l’insuline, et de mener une analyse des aspects sociaux relatifs à l’utilisation de l’ASG, de même sur les aspects pharmacoépidémiologiques de l’usage des bandelettes d’ASG au Québec.

Il ressort de ces travaux que la plupart des adultes atteints de diabète de type 2 non traités par l’insuline qui contrôlent leur maladie par une médication ou par les habitudes de vie n’ont pas besoin de tester quotidiennement leur glycémie. Seules certaines situations justifient l’individualisation de la fréquence par le médecin. »1

Consultez le Guide d’usage en français.

Visitez le site de l’INESS pour en savoir plus.

 

1 Tiré de: INESS, (2013), Autosurveillance glycémique chez les adultes atteints de diabète de type 2 non traités par l’insuline, Rapport d’évaluation des technologies de la santé [En ligne]. Repéré à http://www.inesss.qc.ca/publications/publications/publication/autosurveillance-glycemique-chez-les-adultes-atteints-de-diabete-de-type-2-non-traites-par-lin.html 

 

Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec

Novembre 2014 (mise à jour juillet 2018)

©Tous droits réservés Diabète Québec