Noël et la période des fêtes

En mesurant votre glycémie plus souvent, vous pourrez faire les ajustements nécessaires.

Le temps des fêtes est une période de célébrations durant laquelle nos habitudes de vie sont différentes et la gestion du diabète aussi.

Les fluctuations de la glycémie

Pendant la période des fêtes, certaines personnes ont tendance à:

  • manger de plus grandes portions d’aliments riches en gras et en sucre
  • boire plus d’alcool
  • être plus détendues ou au contraire, plus stressées
  • manger selon un horaire et une fréquence qui varient beaucoup
  • être moins actives (arrêt des activités sportives, diminution des déplacements, etc.) ou même plus actives (plus de temps pour faire de l’activité physique ou pour jouer dehors avec les enfants, etc.)

Pour ces multiples raisons, la glycémie peut être plus difficile à contrôler. Il faut accepter cette réalité et se laisser, temporairement, une plus grande marge de manœuvre. Mais cela ne veut pas dire de ne pas se préoccuper de son diabète, au contraire!

En mesurant votre glycémie plus souvent, vous pourrez prendre conscience de ses variations et faire les ajustements nécessaires.

6 astuces pour vos repas

Pour profiter de vos repas des fêtes en limitant les écarts de glycémie :

  1. Respectez le plus possible votre horaire habituel de repas et prenez les mesures nécessaires lors des repas retardés.
  2. Évitez de sauter des repas. Ceci éloigne le grignotage inconscient ou le fait de trop manger au repas.
  3. Gardez en tête votre plan d’alimentation personnalisé ou, si vous n’en avez pas, le modèle de l’assiette équilibrée.
  4. Informez-vous sur le menu servi et suggérez à l’hôte d’apporter un accompagnement ou un hors-d’œuvre fait à base de légumes.
  5. Mangez lentement et écoutez vos signaux de faim et de satiété. Ne soyez pas gêné de dire à l’hôte que n’avez plus faim.
  6. Si vous souhaitez goûter au dessert concocté pour l’occasion, prenez-en une petite portion (portion de moins de 30 g de glucides). Si vous avez un plan d’alimentation, vous pouvez substituer une part des glucides de votre repas par le dessert.

Prenez le temps de savourer chaque bouchée et profitez pleinement du moment passé autour de la table avec les gens que vous aimez.

La consommation d’alcool

Cette période de l’année fait parfois place à des soupers bien « arrosés ». Si vous consommez de l’alcool, faites-le avec modération et suivez ces quelques conseils :

  • Évitez de boire l’estomac vide, surtout si vous prenez de l’insuline ou de la médication qui vous met à risque d’hypoglycémie.
  • Assurez-vous que les gens autour de vous savent que vous êtes diabétique, par précaution.
  • Faites attention au risque d’hypoglycémie à retardement, surtout chez les personnes diabétiques de type 1.
  • Si vous prenez la route, assurez-vous de mesurer votre glycémie avant de prendre le volant, en plus de vous assurez de ne pas avoir dépassé les limites d’alcool permises.

Restez actif!

Pour plusieurs, les occasions d’être actif se font plus rares durant les vacances des fêtes où la routine est chamboulée. Pour y remédier, planifiez d’avance des activités plaisantes qui vous feront bouger.

Pourquoi ne pas profiter d’un rassemblement en famille ou entre amis pour organiser une soirée dansante ou une sortie extérieure active, comme une longue marche, du patinage ou de la glissade avec les enfants? Une bonne façon de profiter pleinement de la saison!

 

Recherche et rédaction : Équipe de diététistes/nutritionnistes de Diabète Québec

Dernière mise à jour: Août 2018

©Tous droits réservés, Diabète Québec