FAQ vaccination contre la COVID-19 et diabète

La campagne de vaccination contre la COVID-19 suscite plusieurs questions de la part des personnes vivant avec le diabète. Voici une mise à jour des réponses aux questions les plus fréquentes.

Est-ce que les vaccins contre la COVID-19 sont indiqués pour les adultes vivant avec le diabète?

Oui. Actuellement, il n’y a aucune contre-indication en lien avec les vaccins contre la COVID-19 et le diabète. Au contraire, les adultes vivant avec le diabète étant considérés à risque, ils sont fortement encouragés à se faire vacciner. Les bénéfices des vaccins sont largement démontrés.

Les vaccins contre la COVID-19 disponibles au Québec sont approuvés par Santé Canada et sont jugés sécuritaires. Pour plus d’informations sur les vaccins contre la COVID-19, cliquez ici.

Est-ce qu’une personne vivant avec le diabète peut recevoir n’importe quel vaccin?

Oui. Aucun vaccin n’est plus recommandé qu’un autre pour les personnes vivant avec le diabète.

En ce qui concerne le vaccin d’AstraZeneca, il ne semble pas y avoir de surreprésentation de personnes vivant avec une maladie chronique (par exemple le diabète) parmi les personnes qui ont présenté le risque très rare, mais grave, de thrombose (caillots). À ce jour, en respectant les consignes de la santé publique, recevoir ce vaccin semble présenter beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients pour les personnes qui vivent avec le diabète.

Est-ce que les personnes vivant avec le diabète ont plus d’effets secondaires après avoir reçu un vaccin contre la COVID-19?

Non. On ne remarque pas plus d’effets secondaires chez les personnes vaccinées vivant avec le diabète que chez les personnes vaccinées ne vivant pas avec le diabète. Cependant, l’expérience démontre que la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang, peut avoir tendance à être plus élevée dans les jours suivant le vaccin. Il est ainsi recommandé de surveiller sa glycémie de plus près.

Est-ce que les personnes vivant avec le diabète sont priorisées pour la vaccination?

Jusqu’à tout récemment, les personnes de moins de 60 ans vivant avec une maladie chronique (dont le diabète) faisaient partie du groupe 8 dans l’ordre de priorisation pour la vaccination. Suite au point de presse du gouvernement le 7 avril dernier, ce groupe a été sous-catégorisé afin de prioriser les personnes de moins de 60 ans considérées à très haut risque de complications de la COVID-19 se trouvant dans les situations suivantes :

  • personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19;
  • patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, aux personnes greffées et à celles présentement sous traitement pour des cancers;
  • personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier.

Pour consulter la liste complète des personnes concernées, cliquez ici.

Ainsi, toutes les personnes de moins de 60 ans qui vivent avec le diabète et qui ne sont pas incluses dans cette liste sont maintenant reléguées au rang 10, avec le reste de population adulte.

Diabète Québec et son Conseil professionnel ont une fois de plus pris position et communiqué avec le gouvernement afin de demander que les personnes vivant avec le diabète puissent être vaccinées dans les plus brefs délais. Cette demande, basée sur la science, rappelle que les personnes vivant avec le diabète sont à risque élevé de complications si elles sont contaminées par la covid-19. Pour plus de détails sur cette prise de position, cliquez ici.

Comment savoir quand se faire vacciner?

Toutes les informations concernant la campagne de vaccination contre la COVID-19, la séquence de vaccination dans votre région et la prise de rendez-vous sont disponibles sur le site de Gouvernement du Québec.

Si vous avez des questionnements spécifiques à l’égard de votre état de santé et de la vaccination contre la COVID-19, discutez-en avec votre médecin ou votre pharmacien.