Le diabète, mis de l’avant dans le nouveau budget fédéral

Le nouveau budget fédéral a été annoncé récemment et prévoit des investissements en diabète.

Un total de 35 millions de dollars investi sur 5 ans

Le budget propose d’allouer à Santé Canada un financement de 25 millions de dollars sur cinq ans pour réaliser des investissements supplémentaires dans la recherche sur le diabète, y compris le diabète de type 1, la surveillance et la prévention, ainsi que pour travailler à l’élaboration d’un cadre national sur le diabète. 

Il propose également d’allouer à l’Agence de la santé publique du Canada un financement de 10 millions de dollars sur cinq ans pour mettre sur pied la nouvelle initiative Défis et prix du diabète. Cette initiative aidera à mettre en évidence de nouvelles approches en matière de prévention du diabète et favorisera l’élaboration et la mise à l’essai de nouvelles interventions visant à réduire les risques associés au diabète de type 2.

Ces investissements vont certainement être bénéfiques pour les 3,2 millions de Canadiens vivant avec le diabète.

Des changements dans les critères du crédit d’impôt pour personnes handicapées

Les personnes vivant avec le diabète insulinodépendant sont potentiellement admissibles au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH). Pour obtenir ce crédit, les personnes vivant avec le diabète doivent faire remplir un formulaire par leur médecin traitant et démontrer que la gestion du traitement prend au minimum 14 heures par semaine. La justification des 14 heures selon les critères définis actuellement est sujette à interprétation et ne reflète pas la réalité du quotidien des personnes vivant avec le diabète insulinodépendant. Diabète Québec et son Conseil professionnel avaient d’ailleurs pris position à ce sujet en février 2021 (voir la prise de position ici).

En plus de l’argent investi, des changements aux critères pour le CIPH ont été annoncés. Entre autres, le temps alloué aux calcul des glucides, à la pratique d’activité physique, aux rendez-vous médicaux et à la récupération des épisodes d’hypo et d’hyperglycémie pourra maintenant être comptabilisé dans le calcul des 14 heures. Ces changements feront en sorte que les critères correspondront davantage à la réalité des personnes vivant avec le diabète insulinodépendant en plus de grandement faciliter l’accès au CIPH.

Une belle façon de souligner les 100 ans de l’insuline!

L’année 2021 marque les 100 ans de la découverte de l’insuline. Une découverte révolutionnaire faite par des chercheurs canadiens qui a complètement changé la vie des personnes vivant avec le diabète. C’est donc l’année toute indiquée pour décider de mettre le diabète de l’avant.

Pour plus de détails sur le budget fédéral, cliquez ici.