La saison du rhume et de la grippe en temps de COVID

L'hiver rime avec la saison du rhume et de la grippe. Cette année ne fera pas exception malgré la pandémie de la COVID. Au contraire, on peut s'attendre à rencontrer des défis supplémentaires.

Y a-t-il un lien entre le rhume ou la grippe et la COVID?

Non. Cependant, plusieurs symptômes du rhume et de la grippe peuvent s’apparenter à ceux de la COVID et créer des doutes.

Quoi faire en cas de symptômes?

Si vous présentez des symptômes s’apparentant à la COVID ou si vous avez un doute sur ceux-ci, remplissez l’outil d’autoévaluation en ligne du gouvernement du Québec pour obtenir une recommandation sur la marche à suivre, selon votre condition. Vous pouvez aussi contacter la Ligne d’informations sur le coronavirus au 1 877 644-4545.

L’effet des maladies aigües sur la gestion du diabète

Le fait d’avoir une maladie aigüe (par exemple, rhume, grippe) peut grandement affecter la gestion du diabète, particulièrement chez les personnes traitées avec de l’insuline. Cela se traduit la plupart du temps par une augmentation de la glycémie, c’est-à-dire du taux de sucre dans le sang. La COVID ne fait pas exception et peut donc elle aussi affecter la glycémie.

Cet effet sur la glycémie est principalement dû à deux phénomènes:

  1. La sécrétion d’hormones de stress (aussi appelées hormones de contre-régulation : cortisol, adrénaline et glucagon) qui ont un effet hyperglycémiant;
  2. La diminution de l’activité physique, rendant moins efficace l’insuline injectée, et ce, même si la quantité d’aliments consommés est diminuée.

Au besoin, contactez votre pharmacien ou votre médecin par téléphone afin de savoir si des ajustements à votre traitement s’avèrent nécessaires.

Pour plus de détails sur la gestion du diabète en cas de maladies aigües, lisez notre article sur le sujet.

Quelles sont les précautions à prendre dans le contexte de la pandémie?

Respecter toutes les mesures d’hygiène habituelles (par exemple, se laver les mains fréquemment, tousser dans le creux du coude) est d’autant plus important cette année. À cela s’ajoutent les directives émises par la santé publique en lien avec la pandémie de la COVID.

Étant donné qu’en présence de symptômes pouvant s’apparenter à ceux de la COVID il est recommandé de rester à la maison, il vaut mieux se préparer en cas d’infection en:

  • S’assurant d’avoir le numéro de téléphone de son médecin et de son pharmacien;
  • Discutant avec son équipe de soins pour savoir quoi faire en cas d’infection;
  • Ayant la liste complète de ses médicaments, ainsi que les vitamines, minéraux et suppléments;
  • Ayant suffisamment de médicaments pour une période d’au moins une à deux semaines.

Vaccination contre la grippe

La vaccination contre la grippe est particulièrement importante cette année. En effet, il est primordial de réduire les décès liés à la grippe, mais aussi les complications graves qui pourraient venir ajouter de la pression sur le système de santé déjà durement éprouvé en raison de la pandémie de la COVID-19.

Les personnes vivant avec le diabète sont considérées à risque et peuvent recevoir le vaccin gratuitement dans le cadre du programme de vaccination contre la grippe du gouvernement du Québec.