Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Recherche
Accueil / Complications / [Infections vaginales à levures]

Infections vaginales à levures

Qu’est-ce qu’une infection vaginale à levures ?

L’infection à levures ou infection fongique (du mot latin fungus, qui signifie champignon, la levure étant un champignon microscopique), est la forme d’infection vaginale la plus fréquente. Elle est généralement causée par le champignon Candida, d’où le nom de candidose souvent utilisé pour désigner cette infection.

Comment la reconnaître ?

Habituellement, il se produit un écoulement vaginal épais, blanc jaunâtre, qui a l’aspect du lait caillé et qui adhère aux parois du vagin et au col de l’utérus. Vous ressentirez probablement des démangeaisons et des sensations de brûlure.

Quelles sont les causes ?

Toutes les femmes peuvent souffrir d’une infection à levures, pour diverses raisons. Les antibiotiques, les douches vaginales avec des solutions fortes, les savons ou même le cycle menstruel peuvent perturber le milieu chimique ou la flore bactérienne normale du vagin. Les pantalons trop serrés, les bas-culottes, les sous-vêtements en tissus synthétiques ou un maillot de bain humide peuvent fournir un milieu propice à la croissance des micro-organismes responsables de l’infection.

Quels sont les facteurs prédisposants ?

Vous êtes plus sensible à ce genre d’infection si vous êtes en âge de procréer, si vous prenez des contraceptifs oraux, si votre résistance est affaiblie par la maladie, la fatigue ou une mauvaise alimentation, ou si vous êtes enceinte ou souffrez du diabète.

L’élévation trop importante de la glycémie rend les personnes diabétiques plus susceptibles aux infections.

Or, l’infection vulvo-vaginale à levures est un des signes les plus fréquents d’un mauvais contrôle du diabète chez la femme. En plus du médicament contre les levures, l’amélioration du taux de sucre sanguin est essentielle pour la disparition de l’infection.

Cette infection est-elle contagieuse?

Elle n’est généralement pas considérée comme une maladie transmise sexuellement. Vous pouvez cependant la transmettre à votre partenaire, ou celui-ci peut être porteur du champignon et vous le transmettre.

Qu’arrive-t-il pendant les menstruations ?

Vous constaterez peut-être que vous êtes particulièrement prédisposée aux infections à levures immédiatement avant et pendant les menstruations. Dans la plupart des cas, le traitement peut être administré durant les menstruations, mais vous ne devez pas utiliser de tampons hygiéniques pendant le traitement.

Et les relations sexuelles ?

Il serait sage que votre partenaire porte un condom si vous avez des relations sexuelles durant le traitement antifongique ou immédiatement après. Vous éviterez ainsi la réinfection mutuelle.

Pour prévenir les infections à levures, veillez à ce que le vagin soit toujours bien lubrifié durant les relations sexuelles.

Y a-t-il un danger si je suis enceinte ?

Dans la plupart des cas, non. Si vous êtes enceinte ou si vous prévoyez le devenir et que vous avez, ou pensez avoir, une infection à levures, ne manquez pas d’en informer votre médecin. (Certaines préparations vaginales sont contre-indiquées durant le premier trimestre de la grossesse.)

Lorsqu’une femme a une infection à levures au moment de l’accouchement, l’enfant peut contracter une infection buccale, mais cette infection se traite facilement.

Peut-elle réapparaître ?

La possibilité existe. Souvent, l’infection réapparaît parce que les femmes cessent le traitement avant la fin. Il se peut également que votre partenaire vous retransmette l’infection s’il n’a pas été traité.

Peut-on prendre des précautions pour prévenir cette infection ?

Essayez de garder la région vaginale saine et résistante aux infections :

  • portez des sous-vêtements en coton ou autres fibres naturelles
  • séchez bien la région génitale après la baignade, la douche ou le bain
  • essuyez-vous d’avant en arrière après avoir été à la selle
  • évitez les douches vaginales trop fréquentes
  • si vous prenez des médicaments, parlez-en à votre médecin

De plus, certains médicaments peuvent favoriser l’apparition d’infections vaginales à levures. Si vous êtes à risque de développer ce type d’infection, n’hésitez pas à vous informer des effets d’un nouveau médicament auprès de votre médecin ou pharmacien.

Quels sont les traitements ?

Il existe un certain nombre de médicaments très efficaces pour le traitement des infections à levures.

Votre médecin vous prescrira un médicament, sous forme de comprimés ou de crème, ou les deux jumelés dans un seul emballage. Le traitement peut durer un, trois ou six jours. Certains médicaments peuvent être obtenus sans ordonnance. Vérifiez auprès de votre pharmacien.

Il est très important de suivre le traitement jusqu’à la fin, même si les symptômes disparaissent. La fidélité au traitement aide à prévenir les rechutes et assure la disparition de l’infection.

Durant le traitement, portez des vêtements en coton ou d’autres fibres naturelles, évitez les douches vaginales, utilisez un condom lors des relations sexuelles et ne prenez pas de bain après l’administration vaginale d’un comprimé ou de la crème.

Source : Plein Soleil - Automne 95, Reproduit avec permission de Bayer. Révisé en mars 2001 et en février 2004.

Conditions d'utilisation  ||  Copyrigth © , Diabète Québec  ||  Équipe Internet