Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Recherche
Accueil / Que savez-vous sur le diabète? / [Cinq pommes ou une barre de chocolat?]

Cinq pommes ou une barre de chocolat?

Avez-vous un surplus de poids ou tentez-vous de maintenir votre poids? Le concept de la densité énergétique pourrait alors vous intéresser! Grâce à ce concept, il est possible de consommer moins de calories sans ressentir la faim.

La densité énergétique représente le nombre de calories fournies par un aliment en fonction de son poids (calories ÷ gramme d’aliment = densité énergétique). L’exemple qui suit démontre que la densité énergétique de la pomme est inférieure à celle du chocolat.

 

Chocolat Pommes
Calories (kcal) 275 275
Poids (g) 50 530
Densité énergétique (kcal/g) 5,5 0,51

Une barre de chocolat commerciale fournit environ 275 calories. Or, pour consommer ce même nombre de calories, il faudrait manger cinq pommes. Selon vous, qu’est-ce qui semble le plus rassasiant?

Généralement, plus la densité énergétique d’un aliment est faible, plus cet aliment présente une valeur nutritive intéressante. Les aliments à faible densité énergétique (les fruits, les légumes, les céréales à grains entiers, les légumineuses) contiennent plus d’eau et de fibres . L’eau et les fibres alimentaires occupent de l’espace dans l’estomac et participent au sentiment de satiété tout en fournissant peu de calories. Inversement, les aliments à densité énergétique élevée sont souvent riches en gras et en glucides et comblent peu l’appétit. Il existe toutefois des exceptions, comme les huiles végétales, les noix, les graines et les poissons gras qui sont des sources de bons gras malgré leur densité énergétique élevée. Bien qu’ils soient nutritifs, ces aliments devraient tout de même être consommés avec modération.

La consommation des aliments à faible densité énergétique est donc une stratégie efficace dans une démarche de perte ou de contrôle du poids. N’oubliez pas cependant que tout aliment a sa place dans une alimentation équilibrée. Il s’agit de privilégier les aliments les plus nutritifs et de consommer les aliments plus sucrés et plus gras à l’occasion seulement et en quantité modérée.

L’image ci-dessous présente deux repas qui contiennent la même quantité de calories. En optant pour le repas à faible densité énergétique, on augmente le volume du repas tout en satisfaisant notre appétit.

Pour plus de renseignements sur la densité énergétique des aliments, nous vous invitons à consulter les ressources suivantes :

Passeport Santé, Densité énergétique :
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=densite_energetique_regime

Source :Diabète Québec – Novembre 2012

Conditions d'utilisation  ||  Copyrigth © , Diabète Québec  ||  Équipe Internet