Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Recherche
Accueil / Diabète de grossesse / [Le diabète de grossesse]

Le diabète de grossesse

grossesseLe diabète de grossesse, aussi appelé diabète gestationnel, apparaît vers la fin du 2e et au 3e trimestre. Il se manifeste par une augmentation du taux de sucre dans le sang qui survient uniquement lors de la grossesse. On le retrouve dans 2 à 4 % des grossesses et il peut affecter la mère et son enfant. Le diabète de grossesse disparaît après l'accouchement dans 90 % des cas.

Durant la grossesse, le placenta produit des hormones qui enrayent l'action de l'insuline. Chez certaines femmes cela entraînera une hyperglycémie, puis un diabète.

Les femmes âgées de plus de 35 ans avec un surplus de poids et des cas de diabète dans la famille sont plus à risque que les autres. De plus, si la femme a accouché d'un bébé de plus de 4 kg (9 lbs) et a déjà développé un diabète de grossesse lors d’une grossesse précédente, il y a davantage de risques que ce type de diabète apparaisse lors de la grossesse suivante.

Les symptômes

Généralement, la femme enceinte n'a pas de symptômes évidents de diabète. Mais il arrive qu'ils se manifestent : fatigue inhabituelle, soif exagérée et une augmentation du volume des urines. Dès l’apparition de ces symptômes, une consultation avec le médecin traitant s’impose.

Les risques

Les risques sont nombreux lorsque le taux de sucre n'est pas bien contrôlé.

Pour la mère :

fleche Fatigue accrue
fleche Augmentation du risque d'infection
fleche Surplus de liquide amniotique, ce qui augmente le risque d'un accouchement prématuré
fleche Risque d'un accouchement par césarienne à cause du poids du bébé

Pour le bébé :

fleche Bébé plus gros que la normale
fleche Hypoglycémie à la naissance
fleche Jaunisse, surtout si l'enfant est prématuré
fleche Manque de calcium dans le sang
fleche Difficultés respiratoires

Ces complications surviennent lorsque le diabète n'est pas contrôlé durant la grossesse.

Le diagnostic

Les lignes directrices de pratique clinique 2013 pour la prévention et le traitement du diabète au Canada recommandent un test de dépistage du diabète chez les femmes enceintes entre la 24e et la 28e semaine de grossesse. Pour les femmes plus à risque de développer un diabète de grossesse, le test doit être fait plus tôt.

Il existe deux méthodes de dépistage du diabète de grossesse, appelées hyperglycémies orales provoquées.  La première méthode débute par un  test sanguin où l’on mesure la glycémie 1 heure après la prise de 50 g de glucose (liquide sucré). Si le résultat est:

  • Inférieur à 7,8 mmol/L, il n’y a pas de diabète gestationnel.
  • Supérieur à 11,0 mmol/L, il y a un diabète gestationnel.
  •  Entre 7,8 et 11,0  mmol/L, le médecin traitant proposera un second test qui, mesurera la glycémie à jeun, puis 1 heure et 2 heures après la prise de 75 g de glucose. Il permettera de confimer s’il y a un  diabète gestationnel.

La deuxième méthode de dépistage est de faire directement le test contenant 75g de glucose et 3 prises de sang.

Le traitement

S'il y a un diagnostic de diabète gestationnel, un plan d'alimentation personnalisé sera élaboré  par une diététiste pour contrôler le taux de sucre sanguin. Généralement, une saine alimentation et une bonne hygiène de vie (repos, sommeil et activité physique) seront suffisantes pour contrôler le diabète de grossesse. Si les glycémies demeurent trop élevées, le médecin prescrira alors des injections d'insuline ou, dans certains cas, des antidiabétiques oraux.

L'accouchement

Au moment où les contractions débutent, les injections d'insuline cesseront. Durant l'accouchement, l'équipe médicale surveillera régulièrement les glycémies, en choisissant un traitement selon les résultats. Quant au bébé, ses glycémies seront elles aussi contrôlées durant les heures qui suivront sa naissance.

Le diabète de grossesse de la mère disparaît après l'accouchement dans la majorité des cas. Toutefois, les risques de développer un diabète dans les années qui suivent augmentent surtout si un excès de poids est maintenu. Pour éviter de développer un diabète de type 2 plus tard, il est conseillé que la femme maintienne un poids santé et fasse de l'activité physique plusieurs fois par semaine.

De plus, il est recommandé qu¹un test mesurant la glycémie soit fait quelques mois après l¹accouchement afin de vérifier si le taux de sucre est revenu à des valeurs normales. Avant d'entreprendre une autre grossesse, une consultation avec le médecin est également suggérée.

L'allaitement

Comme pour toutes les grossesses, l'allaitement est recommandé, si la mère le peut. Le plan alimentaire établi lors du dernier trimestre de la grossesse demeure sensiblement le même pour la période d'allaitement.

 

Source : Diabète Québec, Association canadienne du diabète, Association médicale canadienne. Révisé et corrigé en mars 2001 par Marie-Claire Barbeau, diététiste, Service d'enseignement Diabétaide. Mise à jour: Février 2014.

Conditions d'utilisation  ||  Copyrigth © , Diabète Québec  ||  Équipe Internet